L’association fĂ©ministe accuse la sociĂ©tĂ© « Miss France » et Endemol Production de discrimination et de ne pas respecter le droit du travail.

Elles doivent mesurer au moins 1,70 m, ĂȘtre cĂ©libataires et « reprĂ©sentatives de la beautĂ© »Â : les critĂšres de recrutement des candidates Ă  l’Ă©lection de Miss France sont « discriminatoires », affirme Osez le fĂ©minisme, qui a dĂ©cidĂ© de passer Ă  l’Ă©tape supĂ©rieure. L’association a en effet annoncĂ©, lundi 18 octobre, avoir saisi les prud’hommes, estimant que ce concours « sexiste » violait le droit du travail.

L’article de France Info ici