Ces pauses-café informelles visent à créer un lien entre les policiers nationaux et municipaux et les habitants, pour parler des problèmes du quotidien, informer et alerter.

L’article de La République des Pyrénées ici