«  Cela fait deux semaines que nous sommes privés de cours d’histoire-géo », regrettent des élèves devant le collège Lucie et Raymond-Aubrac à Pont-Sainte-Maxence, dans l’Oise. Voilà plus de trois semaines, un élève a menacé cet enseignant, lui disant qu’il allait l’égorger, «  pour une histoire de copie non rendue », précise une source proche de l’enquête. La victime de ces menaces de mort a finalement déposé une main courante à la gendarmerie. Peu après, l’enseignant a été mis en arrêt maladie. «  À ce jour, il n’est toujours pas revenu  », indiquait un personnel du collège, lundi 18 octobre.

L’article du Courrier picard ici