« Oui nous avons été agressés, comme, malheureusement, de trop nombreux Français. » a aussi commenté la parlementaire de l’Hérault.

L’article du Parisien ici