C’est à Poitiers que ce lundi 18 octobre, Emmanuel Macron a lancé les États généraux de la justice. Au programme, 120 jours de débats destinés à faire émerger des solutions concrètes afin de « renouer le lien entre la justice et ceux au nom de qui elle est rendue ». Si l’on se réfère aux sondages les plus récents, selon lesquels près de 2 français sur 3 déclarent ne plus avoir confiance dans l’institution judiciaire, la tâche s’annonce ardue.

L’article de Confiance en la justice ici