La cour d’assises d’appel de Paris a délibéré 14 heures avant de condamner, de nouveau, Aïssa Zerouati, à 20 ans de réclusion pour plus d’une trentaine de faits de viol, tentatives de viol et agressions sexuelles aggravées, en forêt de Sénart, entre 1995 et 2000. La décision du tribunal a été rendue dans la nuit de jeudi à vendredi 22 octobre.

L’article de France Info ici