Les deux agents du commissariat de Bastia avaient été placés en garde à vue vendredi. Ils ont été laissés libre sous contrôle judiciaire.

L’article de BFMTV Ici