April Benayoum avait été la cible d’injures antisémites après avoir souligné ses origines israëliennes le soir de l’élection de Miss France, en décembre dernier. Sept auteurs de tweets litigieux ont été condamnés à des amendes.

L’article de BFMTV Ici