Une enquête a été ouverte mardi 9 novembre à Paris après la découverte d’une inscription raciste sur le portrait d’Ahmed Merabet, qui avait été assassiné le 7 janvier 2015 par l’un des frères Kouachi.

L’article de Ouest France ici