Un individu suspecté de quatre agressions sexuelles et d’une tentative de viol a été retrouvé mort dans sa cellule vendredi, « la gorge tranchée ». Retrouvé grâce au fichier national automatisé des empreintes génétiques, il avait été incarcéré la veille.

L’article du Parisien ici