Deux marins-pompiers de Marseille ont été condamnés à six mois de prison avec sursis pour le harcèlement moral d’une jeune recrue. Une peine de huit mois d’emprisonnement avait été requise à l’encontre des deux hommes le 18 octobre par le procureur Cécile Guyonvarch qui avait évoqué « un dossier bien loin de l’image d’excellence que veut renvoyer le bataillon des marins-pompiers ».

L’article de Jean-Marc Morandini ici