47 ménages, dont 23 clandestins habitaient l’immeuble où s’était caché Abdelhamid Abaaoud, l’organisateur présumé des attentats de novembre 2015. Le Raid avait donné l’assaut le 18 novembre. Il est inhabitable depuis.

L’article du Parisien ici