Vous nous critiquez mais vous, oui vous qui ĂȘtes si malins et si fort, le feriez vous ?

Faire face physiquement aux gens les plus dangereux de ce monde, ceux qui sont capables de vous Ă©triper, vous frapper avec une telle violence que rien que d’y penser cela vous ferez tremblez, le feriez vous ?

Braver tous les dangers pour aller secourir un inconnu, avec le risque pour vous d’ĂȘtre blessĂ©, mutilĂ© ou tuĂ©, le feriez vous ?

Vous faire insulter et menacer Ă  longueur de journĂ©e, de tous les noms, qu’on s’en prenne a vous ou Ă  votre famille, le feriez vous ?

Être confrontĂ© Ă  la violence extrĂȘme au quotidien sans mĂȘme broncher et malgrĂ© tout continuer de faire le boulot et vivre comme ci cela Ă©tait tout Ă  fait normal, le feriez vous ?

Mes frĂšres et sƓurs en uniforme et moi mĂȘme le faisons quotidiennement et vous savez pour qui ? Pour VOUS.

VOUS qui n’ĂȘtes lĂ  que pour juger les autres alors que vous n’ĂȘtes capables de rien. Vous baissez les yeux dans la rue et vous changer de trottoir quand vous voyez une autre personne franchir votre bulle de confort.

Vous fermez les yeux quand une agression se passe devant vous, trop peur que cette violence se retourne contre vous.

Vous ĂȘtes des lĂąches qui avez peur de la confrontation donc vous critiquez celles et ceux qui n’ont pas peur d’aller de l’avant pour aider ceux qui en ont besoin.

Nous faisons face et nous ne reculons pas.

Nous portons tous des cicatrices qui ne partirons pas, qu’elles soient physiques ou psychologiques mais quoi qu’il arrive nous continueront de faire respecter l’ordre et la loi afin de garantir la sĂ©curitĂ© de nos concitoyens.

Nous avançons vers le danger et faisons face à ceux qui vous font peur au péril de notre vie pour VOUS protéger.

Nous sommes le dernier rempart, ne l’oubliez pas.

Ps : c’est une blessure ancienne en intervention parmi tant d’autres.

Jimk Polska