Un policier converti à l’islam conteste sa suspension suivie de sa mutation dans un autre service selon lui non-fondées. Un rapport de l’IGPN rendu en 2020 concluait que les « ressentis et inquiétudes » des agents ne paraissaient pas liés « à des éléments factuels et concrets ».

L’article du Parisien ici

(Merci Fabrice Guérault)