Un individu de 40 ans a été relaxé, lundi 22 novembre 2021, par le tribunal judiciaire de La Rochelle des faits de « sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique ». En janvier dernier, il avait traîné son chiot de deux mois au bout d’une laisse alors qu’il circulait en trottinette électrique.

L’article de France Bleu ici