La société de production derrière le thriller politique demandait des dommages et intérêts à l’acteur. Elle a obtenu gain de cause.

L’acteur américain Kevin Spacey a été condamné à payer 31 millions de dollars à la société qui a produit la série House of Cards, dans laquelle il jouait le personnage principal jusqu’à ce qu’il soit renvoyé suite à des accusations de harcèlement sexuel, selon des documents juridiques publiés lundi.

L’article de BFMTV ici