Au terme de 24 heures peu concluantes en Guadeloupe, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé l’envoi d’un nouveau contingent militaire et appelé à une « prise de conscience collective ».

L’article du Parisien ici