RetrouvĂ© aprĂšs l’intĂ©gration de son ADN dans le fichier national automatisĂ© des empreintes gĂ©nĂ©tiques, le suspect a reconnu en garde Ă  vue ĂȘtre l’auteur du meurtre.

L’article de France Info ici