Lors de cet assaut mené le 19 novembre, plusieurs armes avaient été dérobées.

L’article du Parisien ici