La première s’appelait Maryam Nuri et elle avait 24 ans. Aujourd’hui26 des 27 victimes du naufrage d’un bateau de migrants dans la Manche, ont un nom, une nationalité et une histoire. Ce sont les équipes de l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) de Pontoise qui ont mené cette enquête délicate. Comment travaillent ces spécialistes de l’identification ? Ils ont accepté d’ouvrir les portes de leur laboratoire.

La vidéo de BFMTV Ici