Un gendarme de Saône-et-Loire doit s’expliquer. Dans la nuit de vendredi à samedi il a ouvert le feu sur un homme qui l’aurait menacé avec une arme factice.

L’article de France Bleu ici