Depuis octobre 2021, les gendarmes soupçonnaient une Ă©quipe de roulottiers agissant Ă  l’occasion de pĂ©riples nocturnes sur la partie Est du dĂ©partement de l’HĂ©rault.

L’enquĂȘte minutieuse du groupe d’enquĂȘte contre les atteintes aux biens (GELAB) de Castelnau-le-Lez a finalement permis de reprocher plus de 50 faits, imputables Ă  une Ă©quipe composĂ©e de plusieurs individus.

L’article du Midi libre ici