Le 14 juin 2020, un policier, en civil, avait été passé à tabac par une dizaine d’individus alors qu’il rentrait chez lui à Lyon.
Dix prévenus ont comparu en novembre dernier devant le tribunal correctionnel.
Faute de preuves suffisantes, le tribunal a relaxé ce mardi huit d’entre eux. Deux autres ont été condamnés à deux ans et demi de prison ferme.

L’article de 20 Minutes ici