«Libération» a rencontré cinq policiers se disant victimes d’un acharnement de la part de leurs supérieurs.

Tous ont pour point commun d’avoir dénoncé des dysfonctionnements, s’attirant ainsi les foudres tant de leurs collègues que de l’institution.

L’article de Libération ici

(Merci Maître Confucius)