Le policier qui avait déclaré « un bicot comme ça, ça nage pas » lors de l’interpellation d’un Egyptien en avril 2020 a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Le tribunal de Bobigny a condamné ce jeudi 6 janvier six policiers à des peines allant de six à douze mois de prison, dont six mois ferme pour certains, pour des violences et des injures racistes lors de l’interpellation d’un Égyptien en avril 2020,



1 policier condamné à 6 mois de prison avec sursis pour injure raciste.

4 policiers condamnés à 1 an de prison dont 6 mois ferme pour violences en réunion par PDAP.

1 policière prend 12 mois de prison avec sursis pour non empêchement d’un délit.

4 policiers interdits d’exercer pendant 1 an.

L’article du Nouvel Observateur ici