En raison des tensions liĂ©es aux contrĂŽles sanitaires mais aussi de la recrudescence des violences envers les personnels de la SNCF, le prĂ©fet de Seine-Maritime autorise les agents de sĂ©curitĂ© de la SNCF Ă  procĂ©der Ă  des « palpations de sĂ©curitĂ© » sur les voyageurs jusqu’au 1er mai 2022.

L’article de France Bleu ici