La contrôleure générale des lieux de privation de liberté a écrit jeudi 13 janvier 2022 au ministère de la Justice pour l’alerter sur « la nécessité de recourir rapidement » à « des mécanismes de régulation carcérale ». Des mesures qui permettraient de soulager détenus et surveillants, affectés par la durée des restrictions liées au Covid-19.

L’article de Ouest France ici