Polémique en Italie après la décision du gouvernement de fournir des masques FFP2 aux forces de l’ordre. Mais pourquoi cette décision, d’apparence louable, provoque-t-elle des remous ? Tout simplement parce que la couleur rose de ces dispositifs embarrasse les syndicats de policiers. Plusieurs policiers dans le pays ont notamment refusé de porter les masques, car ils « n’honorent pas l’uniforme ».

L’article du Point ici