D’un cĂŽtĂ©, GĂ©rald Darmanin “regrette que des partis du gouvernement, dits de droite ou de gauche, se situent hors du champ rĂ©publicain par leurs propositions”. “Le ‘GuantĂĄnamo Ă  la française’ des LR, ça m’inquiĂšte beaucoup“, lance l’ancien membre de ce parti. De l’autre, il juge que Marine Le Pen est la personne “la plus dangereuse pour le pays” car “la plus susceptible de se qualifier pour le second tour” de la prĂ©sidentielle. “Si jamais Mme Le Pen arrive aux responsabilitĂ©s, ce sera la discorde nationale, puis la guerre civile“, prĂ©vient Darmanin.

L’article du Journal du Dimanche ici