Le candidat à la présidentielle a affirmé sur Public Sénat ce mercredi que les délinquants sont « immigrés ou enfants d’immigrés ».

L’article du Parisien ici