Pour l’armée de terre américaine, les soldats non vaccinés seraient un « risque » pour le reste des troupes. Ils compromettraient leur préparation.

L’article du Point ici