La brigade canine de la police nationale m’a ouvert les portes de son centre d’entraînement à Colomiers où elle forme ses chiens de défense-intervention. Les séances sont éreintantes, les plus solides des agents ne tiennent pas plus d’un quart d’heure. Un journaliste quelques dizaines de secondes…

L’article de La Dépêche ici