Samedi, un détenu incarcéré depuis six jours a escaladé, à l’aide d’une corde fabriquée avec des draps, l’enceinte de la cour de la promenade et les murs de l’établissement pénitentiaire.

En cavale depuis 24 heures, l’individu, considéré comme dangereux, est activement recherché par les forces de l’ordre.

L’article du Progrès ici