Les rapporteurs du Conseil des droits de l’homme des Nations unies se disent « prĂ©occupĂ©s par les dĂ©lais importants dans la rĂ©alisation d’actes demandĂ©s par la famille », selon une lettre envoyĂ©e au gouvernement.

L’article de France Info ici