La brigade de Plourin-lès-Morlaix (Finistère), a mis au jour un trafic de chiots, qui concerne près de 310 animaux.

Les quatre individus impliqués revendaient les animaux au mépris des réglementations sanitaires et auraient réalisé un gain estimé à 304 000 €.

L’article de Ouest-France ici