La Première dame a été l’objet de fausses nouvelles sur internet la présentant comme une femme transgenre. Elle les a assignées en justice a appris l’« AFP », vendredi 18 février 2022. Une première audience est prévue le 15 juin prochain.

L’article de Ouest-France ici