En l’espace de dix ans, nous avons retrouvé cinq exemples en Île-de-France de meurtres sur conjoint impliquant des policiers ou gendarmes. Maryvonne Caillibotte, la procureure de Versailles, estime toutefois que cela reste un phénomène peu courant.

L’article du Parisien ici