La gendarmerie avait été avisée en septembre 2021 sur les réseaux.

Mercredi 23 février 2022, un médecin de Beg-Meil, à Fouesnant (Finistère), a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

L’article de Ouest-France ici