Ce projet de loi doté de 15 milliards d’euros supplémentaires sur cinq ans, présenté comme le programme sécurité d’Emmanuel Macron s’il brigue un second mandat, est suspendu au résultat de l’élection présidentielle.

L’article de France Info ici