Le concessionnaire avait été contrôlé pour excès de vitesse. Pour se venger, il a usurpé la plaque d’immatriculation de la voiture du gendarme.

L’article de Capital ici