Les chiffres records du plein de carburant laissent présager une recrudescence des vols dans les réservoirs. En Île-de-France et dans l’Oise, les professionnels du secteur sont sur le qui-vive. Mais les particuliers ne sont pas épargnés et doivent aussi parfois réparer les dégâts sur la trappe d’essence de leur véhicule.

L’article du Parisien ici