Une quarantaine de détenus n’a pas regagné leurs cellules après la promenade dimanche après-midi. Des dégradations ont été causées. Une mutinerie sur fond de mise en place de brouilleurs d’ondes qui priveraient les prisonniers de 4G.

L’article de France 3 ici

(Merci Rudy van Cappellen)