D’après nos informations, une quinzaine d’étrangers, enfermés début janvier au centre de rétention de Nice, ont déposé plainte après qu’une bande-son pornographique a été diffusée dans les haut-parleurs du bâtiment. À l’heure pile de la prière pour les musulmans.

Galust Hakobyan se souvient d’abord d’un bruit Ă©voquant une jouissance. Comme si quelqu’un faisait l’amour dans une chambre Ă  cĂ´tĂ© de la sienne. Ce 2 janvier, aux alentours de 18 h 30, il achève son premier mois au centre de rĂ©tention administrative (CRA) de Nice, avec d’autres sans-papiers enfermĂ©s en vue de leur Ă©loignement. Galust y fera 59 jours en tout, au terme desquels il sera expulsĂ©. « Je me suis dit que ce bruit n’était pas rĂ©el, que ce n’était pas possible. Â» Il se ravise : les bruits sortent en rĂ©alitĂ© des haut-parleurs, et semblent avoir Ă©tĂ© prĂ©enregistrĂ©s. Qui peut diffuser des bruits pareils ? Et pourquoi ?

L’article de MĂ©diapart ici

La vidéo de BFMTV ici