À Ajaccio, environ 400 personnes s’étaient réunies devant la préfecture à la tombée de la nuit mais très vite des heurts ont éclaté entre les manifestants et des forces de l’ordre.

L’article de La Provence ici