Le mis en examen est soupçonné d’avoir jeté une grenade à l’origine de la mutilation du manifestant, à Paris en novembre 2018.

L’article de BFMTV ici