Le parquet de Paris a classé sans suite l’enquête ouverte pour « injures non publiques » visant un policier accusé d’avoir traité de « pute » sur son répondeur une plaignante pour agression sexuelle, a indiqué jeudi 17 mars à l’AFP le parquet de Paris.

L’article de La Voix du Nord ici