Placé en garde à vue ce jeudi soir pour apologie du terrorisme – il criait Allah akbar – a été hospitalisé d’office, a fait savoir le parquet de Reims.

L’article de L’Union ici