Entre la vie et la mort depuis son agression, Yvan Colonna est décédé à l’hôpital ce lundi 21 mars.

Il avait été reconnu coupable de l’assassinat du préfet de Corse-du-Sud, Claude Erignac, perpétré le 6 février 1998.

L’article du Parisien ici