Quand il pénétrera dans le box de la cour d’assises du Loiret à Orléans, ce mercredi 23 mars, Malik Sow sera en terrain connu. Le 17 décembre 2004, tout juste âgé de 18 ans, il avait été condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d’Abdenbi Ezzahraoui, commis en septembre 2002. À l’époque, il s’en était pris à ce livreur de pizza, de 18 ans lui aussi, rencontré par hasard pour une futile histoire de rivalité de quartier. Le meurtre s’était déroulé en présence de sa petite amie de l’époque, Lucie Mentucci, qui avait refusé de serrer la main de la victime.

L’article du Parisien ici