Lundi soir, le collectif de rappeurs lyonnais a expliqué dans ses vidéos sur Instagram vouloir s’en prendre au préfet du Rhône Pascal Mailhos en tirant des billes de peinture sur son logement. Il a, en fait, visé des bâtiments administratifs de la préfecture.

L’article du Progrès ici